Exemple De Phrase Damorce Dissertation

L’introduction est la première impression donnée au correcteur. Il est donc capital qu’elle respecte tous les attendus méthodologiques et qu’elle ne comporte aucune faute. La rédaction de l’introduction doit se faire au brouillon, après avoir terminé défini les termes du sujet et après avoir mis en place votre plan détaillé.

Une introduction comptre impérativement 4 parties:

1. Une «Accroche»: une ou plusieurs phrases qui vont amener peu à peu le sujet. Il existe plusieurs manières d’introduire un sujet:

-Une généralité sur la période précédente. Attention cependant de ne pas remonter trop loin ; il est inutile de parler de l’Antiquité grecque ou romaine pour introduire un sujet d’histoire contemporaine!

-La représentation traditionnelle qu’on se fait de l’époque à étudier, ce qui vous amène ensuite naturellement à nuancer cette opinion.

-Une citation. Celle-ci doit être absolument exacte et attribuée à la bonne personne. Elle doit impérativement être datée et contextualisée puis analysée, ce qui constituera l’amorce du devoir.

-La description d’un événement caractéristique, dont l’analyse va mener plus ou moins directement au sujet.

-Votre phrase d’accroche doit éviter d’être abrupte, c’est-à-dire de rentrer (trop) directement dans le sujet. Il faut également éviter les phrases à l’emporte-pièce du style «De tout temps…».

2. L’Analyse des termes du sujet. Il s’agit de démontrer au correcteur que vous avez bien compris le sujet.

-Tous les termes du sujet doivent être définis: lieux géographiques, concepts (même les plus simples), contexte.

-La chronologie envisagée par le sujet doit être justifiée (pourquoi le sujet commence en telle année, pourquoi il finit en telle année). Si le sujet va jusqu’à nos jours, il faut donner un événement de l’actualité récente qui vient clore le sujet.

-L’historiographie peut ici trouver sa place (sans obligation). Il s’agit de donner des noms et des ouvrages d’historiens spécialistes de la question envisagée. Le mieux étant de poser un débat historiographique entre deux historiens ou deux écoles historiques.

-Attention cependant à ne pas rentrer dans le vif du sujet. L’introduction n’est pas le lieu de l’argumentation. Il faut simplement poser les jalons du sujet.

3. La Problématique

-La problématique est un angle d’attaque du sujet.

-Il est meilleur de la formuler sous forme de question. Evitez les formules lourdes du style: «On pourra donc se demander si…», «Il serait donc intéressant d’étudier…» ou, pire, «notre problématique sera donc…».

-La problématique doit englober l’ensemble du sujet et non se concentrer sur une seule partie du devoir.

-Quelques exemples de problématiques récurrentes: «rupture/continuité», «quels sont les enjeux de…?».

4. L’Annonce du plan

-On évitera les formules lourdes du style «on verra dans une première partie que…; puis dans une deuxième partie que…».

-A l’opposé, il faut que l’annonce du plan soit claire et que le correcteur puisse voir immédiatement (sans avoir à relire) où vous voulez en venir.

-Le mieux est d’annoncer votre plan sous forme d’une ou deux phrases qui s’enchaînent. Il est même possible de mettre entre parenthèses les numéros des parties à la suite de chaque proposition (I), (II), (III) afin de privilégier la clarté.

1. Partager ses préférences

Lorsque tu es un blogueur avec une certaine renommée, tu deviens un exemple et un modèle à suivre. Ce qui intéresse alors tes lecteurs sont les outils ou techniques qui t’amènent à avoir autant de succès. Ils ressentent le besoin de te copier un minimum.

L’article où je présente mes plugins préférés commence ainsi: « Voici 10 de mes plugins préférés que j’utilise sur mes blogs. » J’attire donc ton attention sur les mots « mes » et « préférés ».

2. Utiliser des statistiques

Les chiffres ont un impact visuel plus fort que les lettres. Lorsque tu utilises des données chiffrées comme « 50% » ou « En 2012 », tu obliges le lecteur à lire ton contenu.

Autres avantages:

  • Montrer au lecteur que tu vas parler de choses concrètes
  • Prouver que ton contenu est le résultat d’un travail méthodologique sérieux
  • Attiser la curiosité

Tu peux même inventer une statistique (à utiliser avec modération) comme je le fais dans l’article « JE SUIS MOCHE! ou comment tirer le meilleur parti de sa vie en arrêtant de se dévaloriser« .

3. Commenter un fait d’actualité

Dans ton domaine, tu as certainement des rumeurs ou des faits divers qui se passent en ce moment et qui interpellent les gens. En parler sur ton blog montre ton implication dans ton marché.

Par exemple, dans l’article iPhone 4S: Prix et Forfaits sur SFR, Orange et Bouygues, j’introduis l’article par annoncer la date de sortie de l’iPhone 4S.

4. Provoquer

« Non ce n’est pas un article de conseils pour apprendre à draguer et à avoir une histoire d’une nuit. » fut ma phrase d’accroche pour mon article Le GUIDE de Réflexion pour trouver une partenaire de vie. Par cette manière, j’ai crée un sentiment qui pouvait être assez négatif mais qui au moins ne laisser pas indifférent.

Si l’objectif du blogueur est d’amener son lectorat à la réflexion, alors il doit parfois prendre ce genre de risque.

5. Critiquer

Critiquer est une activité que nous pratiquons tous au quotidien. Si tu critiques ouvertement quelque chose ou quelqu’un, beaucoup de gens vont s’intéresser à ce que tu as à dire (qu’ils soient d’accord ou non). Ce saut d’humeur va surprendre tes lecteurs qui tenteront de comprendre les raisons qui te poussent à t’énerver… et à perdre les nerfs.

6. Raconter une blague

Utiliser l’humour permet aux lecteurs de se divertir. Cherchant à prolonger ce plaisir, ce dernier va vouloir continuer à lire ton article et sera plus attentif à ce que tu auras à lui dire.

L’humour n’est pas une compétence à la portée de tous. Il faut donc faire attention car c’est un couteau à double tranchant. Par contre, il peut être judicieux de récupérer une blague que tu as entendu ou vu ailleurs.

7. La question rhétorique

Il s’agit de poser une question rhétorique à laquelle tu es sûr que les auditeurs vont répondre « oui ».

Quelques exemples:

  • Est-ce que tu veux acheter des robes de marque à prix cassé sur internet?
  • Tu veux gagner de l’argent ce week-end?
  • Éliminer son acné en 10 jours, ça t’intéresse?

Ce genre d’interpellations indique aux lecteurs que tu es sensible et conscient de leurs besoins et problèmes. Ils seront alors intéressés par savoir ce que tu auras à lui proposer.

[ois skin= »accroche 2″]

8. Faire une citation

Si tu fais une citation d’une personne connue et reconnue, cela va parler aux lecteurs plus facilement. De plus, les bonnes citations portent souvent des idées et des réflexions très utiles.

Un autre bénéfice de cette utilisation est de te donner une image d’une personne intelligente et savante.

9. Utiliser un néologisme

«  »Chimerica » est un néologisme inventé par Moritz Schularick et Niall Fergusson pour définir la relation étroite entre les USA et la Chine. » C’est ainsi que j’introduisais mon article « Chinamerica » tras « Chimerica » (oui oui, c’est bien de l’espagnol).

Que tu sois le créateur du néologisme ou non, tes lecteurs sont des personnes curieuses qui aiment apprendre de nouvelles choses. N’hésite donc pas à partager tes trouvailles.

10. Ne pas faire d’introduction

N’as-tu pas trouvé bizarre l’absence de phrases d’accroche à cet article alors même que c’est l’objet de ce billet ?! C’était volontaire. En effet, comme beaucoup d’autres internautes, je n’aime pas lire les longues introductions qui ne servent à rien. J’aime passer directement au « vrai » contenu d’un article. En utilisant cette technique, tu surprendras le lecteur et tu lui apporteras un article bien plus dense car sans fioritures.

Tu lui montres aussi que tu n’es pas là pour te faire des potes ou essayer de vendre quelque chose (même si c’est faux), mais simplement là pour lui offrir un contenu de qualité et résoudre ses problèmes.

Et toi? Comment introduis-tu tes articles? Commences-tu toujours de la même manière ? Si tu as des idées intéressantes à partager, n’hésite pas à laisser un commentaire!

Lance ton Business !

INSCRIS-TOI À CETTE FORMATION GRATUITE EN 7 JOURS

Presque terminé... Vérifie ton email stp !

0 thoughts on “Exemple De Phrase Damorce Dissertation

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *